Younès : le raconteur d’histoire 

Younès : le raconteur d’histoire 

L’auteure algérienne Assia Djebar se définissait comme “diseuse” et “raconteuse” d’histoire. Elle ouvre en effet la voix des récits algériens jusqu’alors silenciés. Younès, anciennement Yoon on the moon, propose avec son premier album Identité remarquable – sorti le 7 octobre – de nous conter des histoires djebariennes.


Il a fallu presque 10 ans à Younès pour façonner son identité artistique. Cette dernière nous touche particulièrement, surtout quand il pique notre sentiment d’appartenance à la diaspora nord-africaine et la famille. Il traite en effet de nos enjeux, nos problématiques intragénérationnelles, de transmissions, les traumas du déracinement, les risques de la migration avec beaucoup de poésie et de fierté. C’est en mettant le témoignage au cœur de ce projet que Younès nous transporte dans sa narration de récits bouleversants. 

Cette démarche de raconter des histoires et de se raconter passe en tout premier lieu par une direction artistique tout aussi remarquable. Avec une cover de Julien Kudic agrémentée des dessins de Clara Gaby-Rose, l’équipe de Younès a produit un réel objet qui symbolise le déplacement et le partage de témoignages. Le format digipack représente une enveloppe accompagnée de six timbres postes exclusifs, et dans cette esthétique d’une lettre reçue, nous sommes les expéditeurs d’un récit porté par le rappeur. Cette volonté de se raconter, de raconter l’histoire des nôtres est récurrente dans le travail de Younès.

Depuis toujours, son travail happe par son authenticité, et son sens de la famille en réveillant le sentiment d’appartenance. Il met un point d’honneur à délivrer des émotions “entre pudeur et intimité”. La musique est définitivement son espace le plus introspectif et cathartique. Il révèle à chaque titre de cet album une nouvelle strate de ses identités. Proches des siens, il met en scène dans le clip du titre éponyme à l’album Identité remarquable (réalisé par Victor Ohmer) sa propre famille dans un portrait familial tout à fait touchant. S’en dégage une vraie synergie entre tous.tes les participants du projet, un je-ne-sais-quoi extrêmement authentique et très familial qui ajoute une plus-value non négligeable à cet album raconteur d’histoires. Younès nous révèle tous les niveaux de ses identités nord-africaines, algériennes, normandes, familiale. On sent cette volonté de rendre hommage à ses proches et de rendre compte d’un entourage solide et solidaire. Par delà son authenticité, Younès qui est aussi comédien, a un grand sens cinématographique. 

Cet album sera comme un putain de bon film que t’hésites à regarder

Younès – Identité remarquable

Cette dimension se retrouvait déjà avec son EP Bientôt à la mode, nous pouvions retrouver une affiche de film qui accompagnait la version physique de ce projet. Dans toute sa stratégie de communication, le storytelling est présent avec beaucoup de réalisme. L’exemple du clip de Harraga illustre parfaitement cette volonté de raconter des histoires avec les techniques et les considérations du cinéma. Co-réalisé par Younès lui-même aux côtés de Rami Aloui, le clip du featuring avec TIF est inspiré d’une histoire vraie, celle de Moussa Safir et de ses amis disparus en mer en 2011. À cela s’ajoutent d’autres clips comme celui de Vlà les problèmes avec Médine. Ainsi, au-delà d’avoir livré un album tout à fait complet, Younès offre à son public plusieurs courts métrages et un travail visuel qui rend compte de façon concrète des histoires qu’il conte.

C’est par cette volonté indubitable de se démarquer tant sur le travail des textes que sur la cohérence de l’album, aux côtés d’une équipe qui veille à un projet d’art total qui rend le travail de Younès encore plus appréciable. Le projet fait en effet l’état de l’art de Younès dans sa pratique artistique, mais aussi auprès de ses proches, de son entourage, de son histoire. Il fait le point et nous raconte dans un panel de récits variés son histoire, dans son intimité la plus concrète ou à travers des symboliques  De plus en mettant en avant des symboliques, des doubles sens, et en abordant des sujets réfléchis et traités avec énormément de cœur et de sincérité qu’Identité remarquable est un projet artistiquement complet. 

Articles similaires

Déboires médiatico-publics et rap musique, le cas Lujipeka

Déboires médiatico-publics et rap musique, le cas Lujipeka

Civilisation : épilogue d’un (vrai) faux flemmard

Civilisation : épilogue d’un (vrai) faux flemmard

OgLounis, le rap du fond de la Grotte 

OgLounis, le rap du fond de la Grotte 

La Pépite dévoile sa mixtape Cités d’or

La Pépite dévoile sa mixtape Cités d’or