Cul7ure

Rechercher

Zoom sur Maaisen

Photo de l'article : Zoom sur Maaisen

Écrit le 28 mars 2019 par Florian7C dans Parenthèses

Les têtes d’affiches c’est bien mais si nous nous penchions un peu sur les jeunes artistes ? Intéressons nous à Maaisen. Jeune artiste parisien roulant sa bosse, il s’annonce prometteur après seulement 6 morceaux. Polyvalent et plutôt à l’aise une fois sur un beat intéressant, c’est avec peu de doutes que l’on se permet de vous le conseiller.

Dans un premier temps ce qui ressort de sa musique est nécessairement une certaine douceur ; on distingue aisément certaines influences sur les 3 premiers titres mais dès le 4ème une émancipation s’opère. Les passages plus chantés amènent une vision plus large qui permettent une ambivalence certaine tant dans l’interprétation que dans ce qui pourra marcher auprès du public.

Et la question qui se pose rapidement est de savoir si ça kick quand même. C’est l’un des bon point de ce jeune artiste ; la polyvalence dont j’ai parlé lui permet également d’être à l’aise sur des prod bien plus rapides et l’amenant sur un terrain où l’égotrip est roi. Le titre Fauves ; pour lequel nous avons eu la chance d’être invité lors de l’enregistrement, en est un très bel exemple. Si cela peut surprendre après avoir entendu des titres comme Grace Kelly ou bien Le Prestige le résultat est au rendez-vous et un mouvement de tête s’installe assez rapidement.

Photo de @RicoKmu

Les femmes, l’argent mais surtout l’ambition sont de grosses thématiques dans sa musique. On ne peut s’empêcher de souligner l’une des principales forces ; pas nécessairement la plus mise en avant, le maniement du storytelling. C’est potentiellement lié à ce dont on va parler dans le paragraphe suivant mais on a la sensation que la narration est un élément important pour lui. Si bien qu’on retrouve très régulièrement des phases dans chacun de ses morceaux qui feront penser à ce storytelling et qui laissent imaginer bien plus de potentialité.

Mais cet aspect narratif ne vient donc pas de nul part, il possède égalemelnt une grosse culture cinéma. Il est donc très bien entouré également ; le réalisateur RicoKmu s’occupe de tous ses visuels pour un résultat particulièrement réussi. Réalisateur qui s’est par ailleurs occupé d’un clip de Youn on the Moon que vous avez pu voir dans le Cercle de Fianso.

On ressent l’ambition, la volonté et la passion qui se dégage des visuels de Maaisen. Cette complémentarité entre le rappeur et le réalisateur se retrouve alors à l’image ; nous offrant à la fois des clips s’inscrivant typiquement dans la lignée de ce qui se retrouve dans le Rap Français. Mais en parallèle un morceau comme Le Prestige jouit d’un visuel se rapprochant davantage d’un court métrage.

Par ailleurs on nous dit à l’oreille que le prochain morceau devrait s’annoncer plus dansant, idéal pour la saison à venir et soulignant nos propos concernant son ambivalence ; restez connectés.. Surtout n’hésitez pas à le suivre un peu partout.

Le morceau rugit comme le font les fauves

C’est dans tes oreilles que le son résonne

Maaisen – Fauves

Derniers articles

Image de l'article Triplego : La solution aqueuse

Le soleil est à son zénith, c’est un beau jour du mois d’Août. Vous êtes avec vos amis, dans un appartement frais, mais vous avez décidé de prendre une chaise…

Publié le 30 mars 2020 par dans