Cul7ure

Rechercher

FOCUS GROOVER #2

Photo de l'article : FOCUS GROOVER #2

Écrit le 22 janvier 2020 par Thibault dans Parenthèses

La nouvelle année commence pour Cul7ure, c’est plus motivé que jamais que nous voulons continuer à partager et mettre en avant les talents de demain. Car oui, il n’y a rien de plus satisfaisant que découvrir de nouvelles voix, de nouveaux flows et des personnalités singulières.

Pour cela rien de mieux que de vous parler de deux artistes qui nous ont marqué durant le mois de janvier, les morceaux reçus sur Groover et la playlist Cul7ure x Groover servent donc d’appui à cette sélection.

Box

Pour commencer ce second Focus Groover on va s’intéresser à Box. Cet artiste en provenance du 77 nous a offert le morceau Gang le 25 décembre dernier. Bien loin de l’aspect chaleureux de Noël ; durant 3 minutes il scande ce qui s’apparente à hymne de guerre. Il le dit lui-même ; « Pour avoir la paix j’suis prêt à faire la guerre ».

Variant les flows dans un clip à l’ambiance familiale, Box nous présente sa détermination ; la sienne et celle de son gang. Un clip résolument sincère dans lequel il nous amène chez lui, une proximité qui permet de rentrer directement dans son univers.

Au micro, une hargne pure mais rapidement contrastée par l’outro du morceau sous flow auto-tuné démontrant les capacités du emcee. L’ambiance street qui se dégage de la première partie du titre fait le pont avec la manière qu’il a de construire une musicalité plus aérienne.

Le titre Euros ; reçu il y a quelques mois et entré en playlist également proposait une autre facette de l’artiste. Son flow aussi agressif présentait une musique un peu plus personnelle. Dans ce titre Rap et chant se mêlaient de façon plus symbiotique et montraient également les ambitions du rappeur seine-et-marnais mais de façon plus intimiste une fois de plus. Montrant son mode de vie, ses habitudes mais aussi son entourage. Par ailleurs c’est bien ce qui ressort de sa musique, une violence qui dépeint son quotidien, ses envies et un intérêt marqué pour des mélodies attractives.

Passé par Groover, on avait déjà parlé de lui et diffusé sa musique avant ça. Il y a quelques mois on vous partageait le clip de Haze, extrait de son EP Anamnesis. Quoiqu’il en soit, avec ces titres ; peu de doutes que Box fera parler de lui en 2020. Son évolution sera intéressante à suivre, il va falloir surveiller ça de près.


Urde

On poursuit ce Focus avec Urde, jeune rappeur de 25 ans qui nous a interpellé par l’originalité de sa musique. Pour plonger dans son univers, on vous recommande d’écouter son triptyque (Dans ma tête, Prends mon coeur, Si j’le veux) sorti en 2018. 3 titres introspectifs, qui évoque la vie quotidienne du rappeur. Par le biais de ses  lyrics crus, il met en avant la nostalgie que nous pouvons tous ressentir face à des situations qui nous sont propres.

Ce qui nous a fait accrocher avec Urde ce sont les prods, très électronique que nous n’avons pas l’habitude d’entendre. Le côté synthé, electro rend la musique très envoutante et donne un rythme tout en cassant les codes habituels du rap.

L’intimité ; voilà le mot d’ordre représentant son univers. Le clip, qui reprend les 3 morceaux de son EP est une belle carte de visite pour comprendre. C’est sous la forme d’un court métrage évolutif qu’on découvre Urde, personnage mélancolique touché par la maladie d’amour. Des regards dans un miroir, des moments de solitude et des souvenirs qui remontent à la surface, le rappeur exprime très bien ses émotions et se dévoilent. A travers la vidéo et l’enchaînement des morceaux on suit l’évolution du personnage tourmenté par ses histoires.

Le flow très chanté et non saccadé permet d’être transporté durant l’écoute. Urde le dit lui-même, il reste simple et parle avec le coeur. Il assume son univers à 100%, ce qui rend l’écoute très accessible et agréable.

Le rappeur a sorti un nouveau morceau 17 il y a peu de temps ce qui présage que la suite arrive. Tout du moins, on le souhaite.


So La Lune

Ce mois-ci, un de coups de cœur est orienté vers la musique de So La Lune. Un timbre de voix et un flow qui découpe les prods, voilà comment le rappeur à trouvé sa signature.

On dit généralement que la prod fait quasi tout dans la réussite d’un morceau mais ici So La lune prouve le contraire. Le morceau Billy en est le parfait exemple. Le titre a pour fond instrumental une simple boucle de guitare acoustique ; certes très agréables à l’oreille, mais le rappeur arrive à sublimer cette instru et à nous faire accrocher un peu plus grâce à son flow avec ses variations d’intonations. C’est lui qui donne le rythme.

On a la sensation qu’il nous raconte une histoire et qu’on vit avec lui les différentes phases de celle-ci ; les hauts, les bas. A travers le morceau Billy, il nous montre qu’avec peu on peut construire quelque chose de très efficace. La force principale du rappeur est sa voix. En effet, facilement identifiable, la voix rocailleuse de So La Lune est un atout certain qui va marquer les esprits.

Dans ses lyrics, So La Lune raconte sa vie avec des aléas parfois sombres. Il pourrait rappeler à certains un artiste comme Moha La Squale ; la puissance des mots réside dans son élocution.

Les mélodies, les prods planantes, c’est de manière très hypnotique qu’on rentre dans l’univers du rappeur. Dans un secteur musical où beaucoup de morceaux se ressemblent, So se démarque en imposant son style. Avec un morceau clippé par mois et un univers puissant, So La Lune ne devrait pas mettre beaucoup de temps avant de faire parler de lui.

Rien de mieux que d’écouter par vous-même pour vous faire votre propre avis car oui tout est subjectif. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ces deux artistes prometteurs dans notre playlist Cul7ure X Groover.

Derniers articles

Image de l'article Le rap, conséquence de l’antiracisme.

Le mouvement hip-hop naît aux Etats-Unis à un moment où le fait d’être noir est une réelle particularité identitaire. Moins d’une dizaine d’années après sa création, le mouvement Black Panther…

Publié le 11 décembre 2019 par dans