Dans le viseur #04 Enaé, 00:60 & Beny

Nous voici comme tous les mois de retour pour l’épisode 4 de cette rubrique Dans le viseur. Cette fois-ci, petit coup de projecteur sur Enaé, 00 :60 ainsi que Beny

Enaé

Nous commençons ce numéro avec une artiste dont le parcours de vie est d’ores et déjà bien rempli à seulement 23 ans. Enaé, Morgane Rameau de son vrai nom, est issue d’une famille ancrée dans le monde artistique. Née à Paris, elle a également vécu 3 ans à New York dans son enfance. Une vie marquée de voyages et de découvertes. Elle décidera plus tard de faire ses études dans le Sud où elle finira licenciée en psychologie et sociologie. La musique l’habite depuis toujours et son apprentissage du piano et du chant au conservatoire d’Arras contribuera à lui créer un background très riche et important pour la suite. 

Enaé ne vient seulement que de débarquer dans le monde de la musique mais sa première apparition fût déjà plutôt remarquée en Janvier 2020 avec son single Time. Elle n’a d’ailleurs pas hésité à se rendre dans le désert de Bardenas en Espagne pour clipper ce premier son qui cumule actuellement plus de 30 000 streams. Dès ce premier son, Enaé nous plonge dans cet univers qui mêlera Soul, Jazz, Rnb et Rap. Depuis cette première apparition, cette jeune chanteuse osera notamment virer du français à l’anglais. Chose souvent risquée dans le monde des artistes francophones mais qu’elle réussira avec aisance et qui lui ouvrira peut-être la voie d’une carrière internationale.

Dans la foulée, Enaé sort les sons You, Danse pour moi ainsi que Tell me où elle démontre une nouvelle fois son incroyable capacité vocale et le potentiel d’une artiste complète à en devenir. De plus, les sons Danse pour moi et Tell me sont également tous deux accompagnés de clips magnifiques réalisés par Yannick Royo. Des clips parfaitement réalisés qui s’avèrent être un luxe dans ce début de carrière réussi. 

Après cette entrée fracassante, Enaé sort son premier projet 509 dont le son Vérité a fait son apparition dans notre playlist Dans le viseur. Et ce n’est pas anodin car Vérité nous démontre à quel point cette jeune artiste arrive à s’adapter à tout type de style. Enaé a une voix superbe, mais Vérité est également synonyme de l’éclosion d’une rappeuse aux talents multiples, les sons ce que l’on sème et contrat en sont les confirmations. Le projet aborde différents styles et s’avère être d’une qualité époustouflante à tout niveaux, ce qui n’est pas chose aisée pour les jeunes artistes. 

Vous l’avez compris, ce qui fait d’Enaé une artiste à suivre absolument, c’est sa capacité à s’adapter à différents styles. C’est un gros avantage pour un artiste quand on sait que certains autres n’arrivent pas à se détacher d’un style et finissent souvent par tourner en rond. Nous devons donc nous attendre à des futurs projets riches et variés que vous ne manquerez évidemment pas d’écouter. 

00:60

Si la Drill et le rap pur et dur semblent être au centre du paysage musical depuis quelques temps, force est de constater que le RNB n’en est pas mort pour autant. 00:60 (Minuitsoixante) semble être l’artiste qui saura représenter ce style musical qu’il maîtrise depuis 2019 avec son premier album Couture. Cet artiste, pourtant discret au sein du paysage médiatique, a tout de même réussi à attirer un certain public grâce à la qualité de ses sons. 

Couture marque l’arrivée de 00:60 au sein du paysage musical, un album dans lequel cet artiste a directement su étendre une palette de styles où il n’hésite pas à s’essayer à différentes sonorités. Il n’hésite par exemple pas à ajouter de la guitare électrique dans Rêve lucide qui constitue l’intro de ce premier projet ou à poser sur une prod de type retrowave avec 24SEX. Un des sons marquants de ce premier projet n’est autre que suicide qui a connu un succès plus qu’honorable sous l’impulsion de la chaine Youtube ABCrap qui elle aussi, met en avant les artistes de demain. On découvre à l’écoute de ce premier projet un univers dont les relations amoureuses en forment l’épicentre. Une thématique dans laquelle 00:60 en évoque bien souvent les aspects négatifs comme la trahison, les doutes ou les tromperies. Il ne s’agit pas de Rnb mielleux, comme on en l’habitude d’entendre, mais plutôt d’une sorte d’Rnb sombre et triste qui saura satisfaire les déçus en amour. Le projet porte en lui le potentiel d’un artiste talentueux qui a su hausser la qualité de ses projets suivants. 

Tu voulais me caresser dans le sens du poil en pesnsant que j’étais sûrement plus bête qu’un autre

00:60 – Sali

C’est en Avril 2020 que sort le deuxième projet de 00:60 intitulé Narcisse. Un projet qui s’inscrit bien dans la lignée de Couture mais dans lequel l’artiste a su passer un pallier important. La profondeur des refrains et des couplets autotunés avec maîtrise et chantés par 00:60 sont sublimés par un mix qui a largement gagné en qualité depuis son premier projet. 

Le jeune artiste ne s’arrête pas là et sort dans la foulée une série de 4 sons intitulée Crime Passionnel mettant en scène l’évolution d’une histoire d’amour aboutissant à la rupture. La scène 4 de cette série, représentant le climax de cette histoire, s’est également vu attribuer un clip très réussi et réalisé par Yohan Angilhari. Le jeune artiste n’hésite donc pas à pousser sa créativité pour proposer des sujets intéressants. 

00 :60 ne s’est pas arrêté là et a sorti très récemment les sons One piece et Papillon que nous vous avions proposé dans notre playlist Dans le viseur. Et nous avons une bonne nouvelle si vous avez succombé au talent de cet artiste. En effet, un prochain projet semble déjà être en préparation, celui-ci devrait se nommer Haute Couture et sortir dans ce premier trimestre de 2021. Une sortie que vous et nous ne manquerons pas. 

Beny 

Vous trouverez beaucoup d’artistes émergeant au sein de notre playlist, mais nous accordons également une place particulière à des artistes qui ne sont pas nouveaux dans le circuit mais qui selon nous mériteraient plus que ce qu’ils ont déjà acquis. C’était le cas avec Jewel Usain dans un de nos précédents numéros, et cette fois notre sniper est pointé sur Beny. Beny aka Beny le brownies, que vous avez peut-être découvert avec le son Milanese, est un rappeur né en décembre 1993 à Kinshasa. Originaire d’Annecy, c’est là bas qu’il découvre la passion du skate mais aussi de l’écriture

Beny est un artiste qui ne se limite pas au monde de la musique mais opère également dans la photo ou encore le design de vêtements qu’il exerce pour la marque Super8Papi. Il sort son premier projet Pré-Dora en Avril 2014 en étant considéré comme un rookie prometteur. Le nom de cet album nous vient tout simplement du dessin animé Dora l’exploratrice que Beny décrit comme une sorte de métaphore de la vie, un parcours éthique, dans lequel le personnage cherche son chemin. Le dessin animé représentant le passage de l’enfance à l’ouverture sur le monde. 

Ses deux premiers projets Pre-Dora et En route vers Dora sont des albums qui dans le contexte Trap de l’époque pouvaient être perçus comme des Ovnis. Avec ce style particulier, Beny s’est vu longuement attribuer l’étiquette du “Earl Sweatshirt français”. Beny n’a jamais caché son admiration pour cet artiste à qui il a emprunté des sonorités semblables, mais vous constaterez qu’il aura réussi à se débarrasser doucement de cette étiquette dans les projets qui ont suivi. Il sort en Février 2017 Pepito deviendra grand suivi de Pepito est grand dans la même année. Dans ces deux projets, Beny reste fidèle à son style mais apporte également une nuance plus sombre dans certains de ses sons tout abordant un style plus brut à l’image par exemple du son Rush

Tout au long de ce début de carrière, le rappeur d’Annecy n’a pas hésité à naviguer entre couplets rappés ou parfois chantés avec ou sans autotune. Des projets riches qui démontrent bel et bien que cet artiste ne s’impose aucunes frontières que ce soit dans sa musique ou dans son quotidien artistique. 

Beny nous revient en 2020 avec deux nouveaux singles Antipop et Milanese qui semble marquer une forme de césure avec ses anciens projets. Milanese que nous avions déjà évoqué en est la preuve formelle. Accompagné d’un clip en total opposition avec ce qu’il avait déjà pu faire à l’époque, Beny se présente tel un boxeur prêt à en découdre. Le constat est clair, Beny semble se réinventer et renaître dans un tout autre style. Fini l’image du Earl Sweatshirt français. Beny le Brownies semble être de retour pour notre plus grand plaisir, ce qui refait de lui un artiste à garder dans le viseur. 


On vous remet le lien de la playlist : https://sdz.sh/0hfopt

Back To Top