Cul7ure

Rechercher

Pourquoi le combat Booba Vs Kaaris est une bonne chose ?

Photo de l'article : Pourquoi le combat Booba Vs Kaaris est une bonne chose ?

Écrit le 28 janvier 2019 par Anonyme dans Parenthèses

Si l’on doit citer une affaire qui fait couler beaucoup d’encre en ce moment, le combat qui s’organise entre Booba et Kaaris est le candidat idéal. Cependant, ce dernier est bien loin de faire l’unanimité puisqu’une grande partie de l’opinion publique s’évertue à expliquer que cet événement est ridicule et ne mérite absolument pas toute cette médiatisation. Je pense de mon côté que cette finalité au clash de ces deux énergumènes est la meilleure que l’on pouvait espérer et je pense même que c’est une bonne chose pour l’image du rap français (même si l’on peut émettre des réserves sur certains points). Je vais donc revenir sur les principales critiques que l’on a pu lire et entendre et je me permettrais d’expliquer les deux vrais points négatifs que j’ai pu trouver à l’affrontement de ces ex-compagnons de jeu.

Pour commencer, la critique que j’ai pu lire le plus fréquemment accuse Booba et Kaaris d’immaturité face à leur statut actuel. Combien de fois à-t-on pu voir un internaute se moquant du fait que Booba et Kaaris soient des entrepreneurs à succès de quarante ans, tous deux pères de famille et qu’ils se livrent malgré cela à un affrontement considéré par beaucoup comme immature ?

Je trouve que cette critique n’a justement plus lieu d’être depuis que ce combat à été annoncé.

L’échange de tacles par le biais de photomontages interposés était devenu immature et, même moi qui suis pourtant particulièrement friand de sang et de mongolerie, commençais à en être lassé. Je peux également tout à fait concevoir que l’altercation à Orly paraisse immature de par le lieu et les dégâts occasionnés mais celle qui se prépare dans le cadre d’un combat de MMA me semble tout à fait justifiable.

C’est l’option qui est à mes yeux la plus cohérente avec les personnalités et statuts de Élie Yaffa et Okou Gnakouri. Tout d’abord, cela permet d’allier l’entertainment à ce conflit personnel entre deux grands artistes du rap français. La bagarre d’Orly n’était qu’une rixe entre deux hommes, l’octogone sera un événement planifié entre deux stars qui seront donc encadrées pour que les choses n’aillent pas trop loin. L’engouement autour de ce projet est tel que les bénéfices seront sûrement extrêmement impressionnants et, si Booba tient sa parole, une partie sera reversée à divers associations ce qui serait une très bonne chose à faire afin de contrebalancer l’image négative du combat avec un acte de charité. On peut ainsi voir à travers cette organisation une réelle volonté d’enterrer définitivement la hache de guerre, lors d’un final explosif afin de passer à autre chose de la meilleure façon possible.

La deuxième critique la plus récurrente accuse les deux rappeurs de renvoyer une mauvaise image d’un rap déjà meurtri par des faux pas mais surtout par de nombreuses critiques assassines chez les médias traditionnels. En effet, on ne peut pas nier le fait que ce genre d’altercation vient les conforter dans leurs certitudes et est perçue comme du pain béni pour les médias hors-rap qui s’empressent alors de faire un article plein de mépris et d’incompréhension pour cette musique.

Ainsi, on pourrait se dire qu’éviter ce genre de conflits serait la bonne chose à faire afin de renvoyer une image positive de ce milieu, cependant, je ne peux pas m’empêcher de me dire que si Lomepal en guitare-voix à ONPC ou Orelsan disque de diamant n’ont pas pu faire évoluer les mentalités, ce combat n’est qu’une piqûre d’abeille sur un corps mort depuis longtemps. Ceux qui contrôlent ces médias ont déjà leur avis bien tranché sur cette musique et cet événement ne viendra, dans le pire des cas, que les conforter dans leur ignorance sur le sujet (nous sommes tout de même en train de parler de personne pour qui une casquette sur le côté et un « yo, ziva » est une caricature de rappeur valable). Évidemment, cet affrontement entre Booba et Kaaris ne sera pas positif pour l’image du rap mais cette dernière est déjà tellement dégradée que je la vois mal être sauvée avant que les patrons des grands médias ne soient des personnes qui ont été bercés par cette musique et qui peuvent donc en comprendre les codes. Pour l’heure, ce combat à le mérite d’être organisé par deux artistes qui désirent mettre un terme à cette querelle et profiteront des gains générés afin d’aider des associations : Ces points sont autant d’aspects sur lesquels l’octogone ne pourra être descendu, n’en déplaise à BFM et leurs compères.

Je ne ferais, de mon côté, que deux critiques à ce combat. Tout d’abord, un problème que cela peut entraîner (bien que cela soit valable pour tous les événements sportifs avec une réelle ampleur) est une vague de violence entre les fans des deux belligérants mais on peut supposer que cela sera largement pris en compte lors de l’organisation de l’événement afin d’éviter au maximum des affrontements qui ne seraient pas rentables. En vérité, le seul réel point noir que je puisse trouver est lié aux carrières respectives de Kaaris et Booba puisque celle du perdant risque d’en être très négativement affectée. Ce combat est né bercé par de nombreux pics envoyés sur les réseaux et se voit teaser par une sur-enchère constante dans le trash-talk. Ainsi, le perdant du combat devra assumer le fait d’avoir été vaincu malgré l’assurance montrée dans les vidéos quand il s’agissait de promettre d’écraser l’adversaire. Une issue possible à l’affrontement est donc de voir les espaces commentaire des sons du perdant envahis de messages plein de bon-sens et de bienveillance tel que « Ptdrrr tu tes fais niqué par [insérer nom du vainqueur] ».

Cependant, les deux artistes, bien qu’ayants des racines ancrées dans le rap hardcore, ont su faire leurs preuves dans des sons plus festifs, loin de l’imagerie violente qu’on leur connaît et ont une fanbase très fidèle. On peut donc espérer qu’aucune des deux carrières ne sera trop endommagée par cette altercation de par cette roue de secours qui reste disponible.

En somme, ce combat est à mes yeux un événement assez positif et la meilleure finalité possible à ce clash qui n’a que trop duré. Et pour ceux qui persisteront jusqu’à la fin à croire que cet affrontement ne sera qu’une preuve flagrante de l’immaturité des deux protagonistes, je vous invite au moins à le regarder (si bien sur une habile pirouette ne vient pas l’annuler) comme ce qu’il devrait être : un événement très divertissant entre deux grosses pointures qui se foutent sur la gueule, et ça, ça n’a pas de prix.

Article rédigé par @Lil Yazar

Derniers articles

Image de l'article Triplego : La solution aqueuse

Le soleil est à son zénith, c’est un beau jour du mois d’Août. Vous êtes avec vos amis, dans un appartement frais, mais vous avez décidé de prendre une chaise…

Publié le 30 mars 2020 par dans