La Pépite dévoile sa mixtape Cités d’or

La Pépite dévoile sa mixtape Cités d’or

Chaque média commence peu à peu à exprimer l’envie de sortir du cocon qu’est Twitter et des publications plus ou moins improvisées. Des évènements se font, des formats plus ambitieux se lancent et dans le lot, l’envie de concrétiser passion et charbon par la production d’un projet musical devient monnaie courante. Alors dans le flux de projets annoncés par ces mêmes médias, par nos confrères, comment parvenir à se démarquer ? Rester droit, fidèle à sa ligne éditoriale et à son audience en réunissant des artistes qui nous ressemblent. À force, le risque de voir toutes ces mixtapes se ressembler est forcément présent, représente même un écueil qu’il convient d’éviter pour se démarquer. À ce jour, nous y sommes tous parvenus me semble-t-il. Ainsi, je ne crois pas que Seta et Teahupoo ou encore Messages Cryptés soient similaires. Aujourd’hui, un autre média nous rejoint dans cette cour, et non sans réussite, La Pépite vient de dévoiler sa mixtape Cités d’Or.

Un 15 titres profondément ancrés dans l’ADN du média qui démontre une ascension fulgurante en près de deux ans. Le projet, annoncé il y a quelques mois, bénéficie de jolis noms qui ne surprennent pas quand on suit La Pépite, on peut néanmoins souligner la qualité du casting qui ne souffre aucunement de pertinence ou bien de cohérence. Ainsi, retrouver Slkrack, Pirate ou encore Tawsen semble hautement logique, mais la force du projet réside dans la manière que le média a eu de les réunir.

Je parlais de Slkrack et ici, la surprise est alors la très bonne connexion avec Clara Charlotte. Featuring hautement efficace qui saura séduire les auditeurs de chacun des deux artistes mêlant leurs forces et leurs qualités sur une prod de Sofiane Bourichi.

Difficile de passer à côté, le projet jouit également de la présence de deux entités très fortes, TRIPLEGO et F430. Difficile d’imaginer un été sans ces artistes alors forcément, on est ravi de les retrouver sur ce projet, respectivement avec GUAPA et DOPE & FLOW. Précisément, ce sont des artistes qui permettent de résumer ce qui se dessine comme la couleur principale de la tape, un projet lumineux et idéal pour la période estivale qui s’annonce très chaude.

Dans cet esprit de cohérence, le tout est à l’image de la cover, peinture réalisée par @artemile, elle nous plonge directement au cœur du projet. Avec celle-ci, on part à la rencontre et à la (re)découverte de ces pépites habitant les cités d’or dans lesquelles le média nous invite.

Je me permets de placer quelques un de mes coups de cœur du projet pour conclure, à commencer par le titre de Lazzio, morceau éponyme du projet. Également, vrais coups de cœur pour les titres de Le Juiice ou encore Jeune Morty ! Bravo La Pépite, toujours un plaisir de voir l’énergie et le travail produit par nos confrères, plus que jamais les fameux « médias rap twitter » produisent des contenus qu’il est important de souligner et transforment l’essai d’une bien belle manière.

Articles similaires

Au cœur du rap irlandais

Au cœur du rap irlandais

Bu$hi, visionnaire insolent ?

Bu$hi, visionnaire insolent ?

YUNG POOR ALO, mélodies & brutalité

YUNG POOR ALO, mélodies & brutalité

OSMOSE VOLUME 2 EST DISPONIBLE l

OSMOSE VOLUME 2 EST DISPONIBLE l