Le 77-sud : une scène prometteuse

Lorsque l’on parle de la scène francilienne, certains départements ressortent moins que d’autres et c’est notamment le cas de la Seine-et-Marne. Plus connu pour être la cible de moqueries de la part des habitants de la petite couronne, le 77 est pourtant un acteur important de la scène actuelle. Ce succès vient tout particulièrement du nord du département, avec des noms tels que Djadja et Dinaz, RK, Timal ou encore Chanceko récemment. Aux yeux du grand public, le 77-sud se défend difficilement mis à part une affiliation de Ninho à Nemours, seul A2H, fier représentant de Melun, ressort dans les têtes de proues du département.

Si l’on s’y penche plus minutieusement, la scène qui se développe dans le 77-sud, aux alentours de Sénart, est talentueuse et diversifiée. Retrouvez 5 artistes qui mettent sur la carte une zone longtemps dépourvue de représentants qui tiennent viable.

Rafal

Rappeur aujourd’hui aguerri par un passage remarqué dans le Cercle de Fianso et par sa présence sur la mixtape Échelon Vol. 1 du label de Vald, Rafal fait partie des grands espoirs du 77-sud et son récent succès n’est autre qu’amplement mérité.

En effet, celui qui a commencé à faire parler de lui au sein du collectif Clan d’Élite agit seul depuis plusieurs années. Son univers volontairement sombre développé autour du Jukai (mer d’arbre en japonais), en référence à la Forêt Aokigahara au Japon où de nombreux suicides ont eu lieu, est parfaitement maîtrisé. Les titres de Rafal baignent dans une atmosphère creepy qui donne un supplément d’âme à sa musique. Le tout couronné par une énergie sans pareille et des ad-libs bien maîtrisés qui vous feront bouger la tête instantanément.

Un titre comme Baccardi vous permettra de situer le personnage. Le son est parfaitement réalisé, une prod angoissante, un flow déchainé et des ambiances qui font la différence ; c’est la recette de Rafal et elle fonctionne à merveille. Cet univers semble avoir parlé à Vald qui a choisi le titre Magneto de Rafal pour figurer sur la mixtape Échelon Vol. 1. C’est sans doute l’un des titres les plus intéressants du projet et celui qui a le plus été salué par la critique.

Il manque seulement un projet solo à Rafal pour confirmer toutes les attentes qui sont placées en lui. Projet solo, qui semblerait-il est en préparation donc en attendant, streamez Magneto.

Celo

Avec une énergie débordante et un gimmick qui vous hante pendant des jours, Celo est un espoir grandissant de cette scène en développement. Avec 7 singles sur les plateformes de streaming et une année 2020 prolifique, Celo maîtrise différents styles.

Entre trap et drill, il sait aussi varier les mélodies. Des titres comme Tirelire et Milli n’ont rien à voir entre eux mais sont tous deux excellemment réalisés. Ces deux titres sont sans doute les plus réussis mais la recette est différente. Le premier est mélodiquement plus doux, plus apaisé tandis que Milli dégage une toute autre énergie, quelque chose de plus puissant et le changement d’instru est extrêmement efficace. A travers ces deux titres, on comprend que Celo est capable de jouer sur plein d’ambiances tout en conservant une belle maîtrise de son art.

Globalement Celo est un très bon rappeur, sa musique est déjà variée mais sa patte est visible à chaque fois. Son équipe le pousse énormément et il est très bien entouré. L’artiste a sorti le clip Tom Sawyer et teasé un projet pour le 19 mars prochain. Cela serait l’occasion pour lui de confirmer et de sortir du statut de rookie. En espérant que celui-ci lui permette de développer son univers et sa large palette.

Traffy

Moitié du duo Incompris, avec qui il sort le projet Éphémère en 2018 et plusieurs singles dont un featuring avec le youtubeur Junior TV : Ngolo Kanté. De manière générale, le duo ne fait pas dans le détail et propose une musique assez agressive avec des flows déchaînés et des prod qui collent parfaitement aux ambiances mises en place par Incompris.

Ephémère est un bon projet et annonçait de belles choses pour la suite mais à part le gros succès du titre Ngolo Kanté, notamment poussé par la visibilité de la communauté de Junior TV, le groupe ne fait plus vraiment parler de lui.

En revanche, Traffy a vu ce phénomène s’amplifier lorsque sur la chaîne de Junior TV, il réussit à approcher 6ix9ine lors du Festival des Ardentes pour lui proposer un freestyle. La vidéo a eu un grand succès et il a récidivé un an plus tard aux Ardentes de nouveau, aux côtés de Nekfeu.

Ces freestyle sauvages ont beaucoup tourné et ont mis pas mal de lumière sur Traffy. Il semblerait qu’il ait souhaité s’émanciper en gardant sa touche personnelle et sa façon de rapper. Le 31 décembre, il sort le titre Engrenage et l’on retrouve sa façon singulière de rapper coupler à un timbre de voix spécial qui font la spécificité de sa musique.

Nerolli

Changement de registre avec un artiste tant polyvalent que talentueux. Après plusieurs singles, Nerolli dévoile sa musique via le projet Incipit, sorti le 7 novembre 2020. Avec une majorité d’ambiances plutôt calmes, Nerolli nous raconte son quotidien de manière assez sincère et réussit à varier les sonorités, notamment grâce à différentes collaborations.

Incipit introduit la carrière de Nerolli et lui permet de nous montrer ce qu’il sait faire. Seul, il est capable d’installer plusieurs mood, le titre Mondes Différents introduit bien l’EP, on comprend que le projet sera introspectif et le titre suivant le confirme en abordant de suite le thème de l’amour, omniprésent dans sa musique.. Sa polyvalence se confirme sur la fin du projet entre Tous les jours et Plus loin, l’introspection reste le maître mot mais la technique est changeante et cela lui permet de tenir l’auditeur sur un 7 titres. Chacun apporte un univers nouveau et les 3 featurings lui permettent de s’ouvrir davantage.

Il sait se mettre au niveau de ses invités et alors que le titre Danse, en featuring avec Camille Ln s’approche de la variété, il se montre aussi capable de rapper avec une énergie différente aux côtés d’Horus et de suivre International Youth sur Tout retourner avec une ambiance plus cloud.

Ces derniers font aussi partie de la scène du 77-sud, Horus est très talentueux mais n’a pas encore de contenu personnel à proposer. En revanche, International Youth a sorti un projet et propose du contenu depuis quelques années maintenant.

International Youth

International Youth a la particularité de rapper en anglais et est très influencé par les scènes US et canadienne. Son EP, ITL sorti le 29 janvier 2021 en témoigne. La cover exprime parfaitement son attachement à la ville de Toronto, qu’il rapproche de Paris comme pour montrer qu’il est aussi proche d’une ville que de l’autre.

C’est un parallèle intéressant et assez inédit, sa musique est nourrie d’inspirations diverses dont ITL est le fruit. Très bien réalisé et captivant par ce qu’il explore, il est difficile de se lasser de cet EP. Les titres se suivent par une grande cohérence. ITL est un voyage, une balade nocturne, qui nous emmène loin de ce que l’on connaît, et brise la routine.

Le choix successif des prod rend ITL assez cinématographique, comme la bande son de la vie de l’artiste. Cette façon de créer des transitions au milieu d’un titre comme cela pourrait avoir lieu à la fin du son, accentue cette idée de bande originale.Pour une première sortie, c’est très réussi et la suite s’annonce enthousiasmante et pleine de promesses.

Globalement, le 77-sud a de nombreux talents à revendre et ce dans de nombreux registres. Cette sélection pourrait être grandement élargie mais ces 5 artistes représentent le mieux l’ensemble des aspects d’une scène en cours de construction et qui ne mérite qu’un peu plus de lumière.

J'ai sappé ma plume en Versace
Back To Top